L'école des manipulateurs des clés Divines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Sōzō-ryoku no shūjin »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Faust
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 17
Localisation : Est ce que je me mêle de tes affaires?

Carte d'identité
Niveau:
50/50  (50/50)
Clés:

MessageSujet: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Mer 5 Sep - 13:41

キッチン

Bizarrement, je sentais qu'on était en sécurité, avec nos armes. Tout n'est qu'illusions, mais sait-on jamais, peut être réussirons-nous à sortir d'ici. Etsuko avait fait apparaitre deux épées de couleurs inverses dans ses mains. D'un coup aussi rapide que le vent, elle trancha les barreaux, emportant les monstres qui montaient la garde par la même occasion. Finalement, l'épée et l'armure ne me sied pas, je décidais donc de les échanger contre une lance faite de volithes, un matériaux qui affinait la rapidité. Je suivis doucement la jeune fille, tout en me défendant contre les monstres qui nous attaquaient, mais qui n'étaient que des petites frappes. Je connaissais les mouvements d'Etsuko par coeur, vu que nous étions partenaires d'armes. Une fois arrivés vers l'endroit que nous conseillait un panneau affreux, je soufflais un peu.

« Hum, c'est assez énervant... J'espère que nous éliminerons vite ce "Klay", afin de sortir d'ici. »

Je m'avançais à côté de ma partenaire, et je posais une main sur la porte, écoutant ce qu'elle me disait. J'imaginais deux potions qui nous rendraient un peu plus résistants, et quand elle apparurent, j'en tendis une à la jeune fille. Je lui souriais, puis, attendant qu'elle est fini de boire, j'essayais de trouver un truc qui pourrait nous aider un peu à éliminer les monstres qu'il y avaient derrière ces portes. Quand l'idée me vint de pouvoir invoquer des animaux ou des monstres capables de nous aider.

« Que dirais tu si on avait la possibilité d'invoquer des monstres? »

[HRP : Désolé pour la réponse pourrie ;-;]


codage par palypsyla sur apple-spring

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsuko M. Sakiyurai
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
avatar

Messages : 776
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans les innombrables couloirs de l'académie.

Carte d'identité
Niveau:
24/50  (24/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Mer 5 Sep - 15:29


« Step 2 »



Michael imagina deux potions pour nous rendre plus résistant. C'est le scénario d'un jeu-vidéo ou quoi ? Mais c'est pas si mal ... Enfin si c'est mal. Je buvais tranquillement la potion qu'il m'avait donner pendant que, comme d'habitude il souriait. Il avait l'air de penser à quelque chose.

« « Que dirais tu si on avait la possibilité d'invoquer des monstres? » »

Effectivement, ça serait pas trop fatiguant. Si on avait la possibilité, de faire ça. Pourquoi ne pas essayer ?

« Hum ... c'est une bonne idée ... que dirais-tu d'essayer ? »

Sans attendre, j'imaginais un monstre quelconque en guise de test. Résultat concluant, il apparut dans la seconde. Face à ça, nous invoquâmes plusieurs monstres. C'était une véritable guerre. Moi et Michael d'un côté, Klay et ses sbires de l'autre. C'était amusant dans un sens. Terrifiant de l'autre. Voyons ça d'un point de vu de jeu, en imaginant que les salles sont des étages. Nous sommes au deuxième étage et pour le moment, nous ne savons pas combien d'étages ils nous restent à franchir. Si Klay nous attends au dernier étage, il faudra plus que trois étages à ce "donjon". Il nous reste donc plusieurs étages à franchir, don un "mini-boss" très certainement. La cuisine n'est donc pas le dernier endroit où nous devrons combattre. M'enfin, avec le pouvoir de l'imagination, ça ne devrait pas mettre longtemps. Préparation avant d'ouvrir la porte oblige. Michael a bien fait. Mais oublions un peu ce point de vue et concentrons nous sur la cuisine.

« Tu es prêt ? Je vais ouvrir. »


© Etsuko Miiharu Sakiyurai'

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●



MediumSlateBlue for the win.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Faust
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 17
Localisation : Est ce que je me mêle de tes affaires?

Carte d'identité
Niveau:
50/50  (50/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Mer 12 Sep - 15:37


L'heure du combat a sonnée

La jeune fille avait l'air d'apprécier l'idée de l'invocation. Ce n'était pas pour me déplaire, ça rendrait le combat bien plus facile. J'hochais la tête à sa réponse/question en souriant et je commençais à imaginer des monstres aussi bizarre les un que les autres... Etsuko fit de même de son côté, et nous avions créé notre petite armée prête à combattre ! J'espérais qu'on arriverait bientôt à l'étage de ce Klay, pour pouvoir partir. C'est pas que j'aimais pas rester ici, mais bon, je préférais quand même l'école... Elle me demandait si j'étais prêt et je lui répondit un petit oui, même si je stressais un peu. Je brandis ma lance et la porte s'ouvrit, nous faisant voir une horde de monstres horriblement moches.

« C'est moche. Bon, c'est parti pour le combat, my dear. »

Je commençais à courir en direction des monstres en faisant virevolter ma lance, embrochant ou tranchant nos ennemis. Nos "alliés les monstres" m'aidait à combattre les autres monstres qui tombaient un à un. Je regardais Etsuko du coin de l'oeuil. Elle combattait elle aussi avec grâce. Les rangs ennemis disparaissaient à une vitesse phénoménale, même si l'on était deux. Par contre, ça avait l'air bien trop facile... Je me demandais s'il n'y avait pas un piège ici... Oh, mais non, faut que j'arrête la paranoïa. Une fois que les ennemis étaient tous abattus, je me reposais un peu sur un des bancs des tables.

« C'était plutôt facile, tu ne trouves pas?


codage par palypsyla sur apple-spring

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsuko M. Sakiyurai
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
avatar

Messages : 776
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans les innombrables couloirs de l'académie.

Carte d'identité
Niveau:
24/50  (24/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Sam 15 Sep - 14:12


« Too easy. »



Il me fit un signe pour me dire oui, et j'ouvris doucement la porte peu après. Des hordes de monstres, énormément. C'est à se demander pourquoi il y avait tant de monstre dans une cuisine. Au fait, les monstres savent cuisiner ?

« C'est moche. Bon, c'est parti pour le combat, my dear. »

Il fonça vers la horde de monstre, commençant à les empaler un à un. Je fis de même, fonçant vers les monstres de l'autre côté avec ma propre horde, commençant à les trancher élégamment. Trancher des gens peut être fait élégamment, je vous assure. J'éliminais très vite la horde de mon côté. Michael allait lui aussi très vite pour tous les tuer. Environs dix minutes seulement après l'assaut, il n'y avait plus de monstres ennemis. Débarrasser une grande salle entière rempli de monstre en dix minutes, ce n'était pas un peu trop rapide, voir facile ? Je n'étais même pas épuisée, ni même essoufflée par ailleurs. Je n'avais aucun signe de fatigue. Je me demande si ce n'était pas cette potion qu'il a créé...

Michael s'assit sur un banc d'une table pour se reposer un minimum. Je restais debout, devant les multiples corps de monstre. C'est fou ce qu'on dirait qu'ils n'y sont pas tous. Comme s'ils disparaissaient. Je ne peux pas dire que c'est impossible malheureusement, vu que l'impossible lui-même est cet espace avec un système d'imagination.

« C'était plutôt facile, tu ne trouves pas? »

Complètement d'accord. Beaucoup trop facile. Ils ne résistent pas un minimum a nos coups. Même si je dois l'avouer, se prendre un coup vertical d'une épée dans la tête ou se faire empalé, on y résiste pas vraiment. Bon, n'y pensons plus, nous sommes dans une cuisine, j'ai envie de visiter. Je commençais à me déplacer dans la pièce. La première chose choquante était la nourriture. Cette bouillie verte avec des ... asticots vivants à l'intérieur ... Beuuh. Les tables étaient normal bien que peu solide, et les véritables cuisines n'étaient pas vraiment très propre. Un véritable dépotoir. J'imaginais une longue veste sans manches blanche et légère. Elle s'arrêtait à peu près à mes genoux. Je lâchais mes cheveux pour un minimum de liberté de mouvements. Ça laissait paraître une longue chevelure argentés. Je me tournais vers Michael après ça, pour lui demander ce qu'on allait faire à partir de maintenant. Il y avait bien le même panneau moche qu'avant mais peut-être voulait-il s'attarder ici ?

« Alors, on fait quoi maintenant ? »


© Etsuko Miiharu Sakiyurai'

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●



MediumSlateBlue for the win.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Faust
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 17
Localisation : Est ce que je me mêle de tes affaires?

Carte d'identité
Niveau:
50/50  (50/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Mer 19 Sep - 16:55

Repos à moitié mérité

Je venais de remarquer une chose. On avait fini cette "partie", mais aucune indication pour la direction à suivre. C'était louche. J'avais entendu un craquement et je me retournais très vite. Rien, bien entendu. Je crois que je délire, malheureusement. Je me levais et je tapotais l'épaule d'Etsuko avant de lui répondre discrètement.

« Eh bien, comme on a pas d'indication pour le chemin, c'est qu'il reste quelque chose à faire, non? »

Je pris ma lance délicatement et je commençais à fouiller les moindres recoins de la pièce, faisant un signe à Etsuko pour lui dire de faire de même. D'ailleurs, un endroit m'intéressait. Un simple rayon tout fin de lumière traversait le sol. Mais aucune porte, aucun trou, rien... C'était peut être invisible. Je toquais sur le sol pour entendre si ça sonnait creux. Aucun résultat concluant, malheureusement... Je commençais alors à réfléchir, en posant mes fesses par terre. Soudain, une idée brillante de chez brillante ! J'imaginais un paquet de farine. Une fois apparu, je l'ouvris puis j'en dispersais tout autour de moi. Puis, comme par magie, disons le, je vis un trou apparaître sous mes yeux. Je regardais à l'intérieur, et je vis un spectacle horrible. Des monstres, 10 fois plus de monstres que ce qu'on venaient de tuer ! C'était... affreux ! Je me retenais de hoqueter, et je m'approchais d'Etsuko, puis je lui fis signe d'approcher.

« Regarde dans le trou. »


codage par palypsyla sur apple-spring

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsuko M. Sakiyurai
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
avatar

Messages : 776
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans les innombrables couloirs de l'académie.

Carte d'identité
Niveau:
24/50  (24/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Dim 23 Sep - 8:42


« Brrrr »



C'est vrai que je n'ai vu aucune indication de chemin. D'habitude ce panneau affreux vient toujours gâché ma vue. Michael commençait à chercher en me faisant signe de faire de même. Beh d'accord. Je cherchais un indice, voir un morceau du panneau mort dans la bataille, qui sait ? Mais il semblait avoir trouvé avant moi. Il regardait dans le sol, en me faisant signe d'approcher, il aime les signes.

« Regarde dans le trou. »

Na ... na .... c'est hideux affreux horrible répugnant et autre je ne sais quoi. De plus qu'il avait balancer de la farine lui. Combien pouvaient-ils être ? Pourquoi il y en avait tant ? Tant de mocheté répugnante brr. J'en ai froid dans le dos. Puis une chose familière vint percuter mon regard. Un horrible panneau plus que laid. Le même qu'avant quoi.

« Le panneau ! »

Mais quelque chose me gênait. Il était trop loin. Que je sache il n'était pas si loin avant. C'était impossible de lire ça avec une vue normale. Si j'imaginais quelque chose on pourrait se faire remarquer très rapidement. Ils sont moches mais relativement vifs.

« Je n'arrive pas à lire ce qu'il y a dessus... imaginer quelque chose est comme foncer dans le tas pour le peu qu'ils nous remarque. »


© Etsuko Miiharu Sakiyurai'

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●



MediumSlateBlue for the win.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Faust
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
Fondateur pervers et Président du Conseil des Elèves
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 19/07/2012
Age : 17
Localisation : Est ce que je me mêle de tes affaires?

Carte d'identité
Niveau:
50/50  (50/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Sam 29 Sep - 9:16


C'est à nouveau l'heure du combat.
avec Etsuko



« Je n'arrive pas à lire ce qu'il y a dessus... imaginer quelque chose est comme foncer dans le tas pour le peu qu'ils nous remarque. »

Moi non plus, je n'arrivais pas à lire ce qu'il y avait marqué dessus. Elle avait raison, il ne fallait pas se jeter dans la gueule du loup. Il fallait trouver un moyen d'imaginer quelque chose sans qu'ils ne nous repèrent, car ils devaient être très sensible à ça. Pensif, je cherchais une solution stratégique qui nous permettrait de nous débarrasser vite fait et bien fait de ces petits orcs. Je me déplaçais vers le banc où je m'étais assis il y a peu de temps, et je fermais les yeux. Si on pouvait devenir invisible... ou alors même faire une bombe pour les faire disparaître tous... Mais il nous repérerait obligatoirement. Je pris ma lance avant de me lever d'un bond, et puis de regarder Etsuko.

« Comment imaginer quelque chose sans se faire repérer? Tu aurais une idée? »

Honnêtement, je ne pensait pas qu'elle ait la moindre idée, même si elle était intelligente... Rien que l'endroit où on était, c'était pas logique, donc bon...

codage par langweilen sur apple-spring


●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etsuko M. Sakiyurai
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
Modo soigneuse × Membre du comité de discipline.
avatar

Messages : 776
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans les innombrables couloirs de l'académie.

Carte d'identité
Niveau:
24/50  (24/50)
Clés:

MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   Dim 30 Sep - 13:24


« WHAT THE HELL. »





« Comment imaginer quelque chose sans se faire repérer? Tu aurais une idée? »

Réfléchir réfléchir ... déjà, des lunettes acordées à ma vue, pourrait me permettre de voir plus loin. Mais certainement pas assez. Un truc gadjet, un truc bien gadjet et ridicule mais extrêmement efficace dans ces moments ...
J'imaginais des lunettes-longue-vue -ridicule ridicule ; mais efficace !- ; puis commença à regarder dans le trou à l'endroit du panneau. Ah bah ça, on voyait mieux hein. Je pouvais lire ce qu'il y avait écrit sur le panneau plus ou moins bien. Je ne veux même pas savoir à quoi je ressemble avec ces lunettes. L'ignorance est parfois la meilleur des solutions. Vivre naïf permet de mieux vivre, pourrait-on dire. Mais ce n'est pas le contexte. Je distinguais les lettres sur le panneau. Il était quand même assez loin de nous.

« Ar ... ène ... ? »

Une arène ?! Je m'éloigna du trou après avoir lu les lettres, puis j'enlevais ces lunettes. Une arène pour les monstres ? Jusqu'où va la monstruosité des monstres sérieusement. Les arènes c'est ... nawak ! Néanmois je comprends pourquoi les monstres sont plus grands, ont l'air d'être plus forts & résistants. Des gla-dia-teu-rs ! Des vrais ! Enfin ... des monstres. Pour passer à l'étape suivante, me dites pas qu'on devra être des "gladiateurs" comme eux ! Je veux pas moi. J'préfère me battre contre les élèves pour faire régner l'ordre, c'moins hideux. Je me tournais lentement vers Michael.

« Une arène pour les monstres ? Ça existe ce truc ? »


© Etsuko Miiharu Sakiyurai'

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●



MediumSlateBlue for the win.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Sōzō-ryoku no shūjin »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Sōzō-ryoku no shūjin »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODDESS • KEY :: Loin loin loin... :: Prison Klay :: Cuisines-
Sauter vers: